Rechercher

Brûlures - les premiers gestes qui soulagent

Une brûlure est vite arrivée. En cuisine, bien entendu, ou au soleil. Mais dans tous les cas, c’est désagréable, voire carrément douloureux.


Et à partir d’une certaine étendue et degré, il existe des risques élevés d’infection et de déshydratation et un traitement médical devient indispensable.






Voici quelques conseils pour vous permettre :


1. d’estimer la gravité d’une brûlure pour savoir comment réagir dans un premier temps.

2. de limiter les dégâts, de soulager les douleurs et d’accélérer la guérison.



Qu'est-ce qu'une brûlure gérable ?


La gravité des brûlures dépend de plusieurs facteurs :


● le degré de la brûlure (voir ci-dessous)


● son étendue (Même si ce n’est qu’une brûlure du premier degré, on considère qu’elle est grave si elle touche plus de 75 % de la surface du corps, ou moins, dans le cas du deuxième ou du troisième degré).


● les parties du corps touchées (en cas de brûlure des muqueuses ou au niveau du visage, la gravité de la situation peut rapidement augmenter)


● l’âge de la victime. Plus la victime est jeune et plus c'est grave.



Premier degré


Un coup de soleil important peut être considéré comme un exemple de brûlure au premier degré.

Ce type de brûlure génère de la douleur, une rougeur et de la chaleur qui se dégage de la zone touchée. (utiliser le dos de la main est une bonne façon pour sentir la température d’une surface, pour comparer avec l’autre côté du corps par exemple).


En premier lieu, on applique la règle des 3 x 15 : passez la région touchée sous un filet d’eau fraîche à 15 degrés environ (dès que possible pour limiter la propagation de la chaleur!), pendant 15 minutes à 15 centimètres du robinet.



Deuxième degré: demandez un avis médical


En plus des symptômes décrits pour les brûlures du premier degré, on a ici des cloques qui se forment.

Une brûlure typique du second degré est provoquée par de l’huile de friture qui gicle sur la peau ou lorsqu'on touche le fer à repasser par mégarde.


Il convient d'appliquer également la règle des 3 x 15.

Par contre, on n’applique pas l’eau directement sur la plaie. Pensez à poser un linge léger sur la brûlure avant de faire couler l’eau.


On peut ensuite protéger la blessure avec un pansement stérile avant de demander un avis médical.


En effet, le risque d’infection est plus élevé dans le cas d’une brûlure au second degré.



Troisième degré: appelez les secours


Lors d’une brûlure au troisième degré, la peau est raide, comme cartonnée.

Elle prend une couleur inhabituelle (rouge, grise ou noire) et les organes et tissus profonds sont exposés.


Dit comme ça, cela peut paraître visuellement impressionnant. Mais le piège avec la brûlure au troisième degré, c’est que l’apparence peut être trompeuse et la gravité sous-estimée.

Si les nerfs sont endommagés, la personne ne peut plus ressentir de douleur.


La brûlure peut également n’être que peu ou pas visible alors que son impact est conséquent comme dans le cas d’une électrocution par exemple, où l’entrée et la sortie du courant peuvent être les deux seuls points visiblement affectés, alors que les dégâts internes peuvent être conséquents.


Avec ce type de brûlure, la priorité est d’appeler les secours.


Ensuite, comme pour les brûlures du deuxième degré, on protége les zones brûlées par un pansement stérile en attendant les secours (prendre bien soin de séparer les doigts et les orteils avec des pansements stériles, si ceux-ci sont touchés).



Les bonus de mère nature


En plus des bons réflexes indiqués précédemment et une fois que vous avez déterminé la gravité de la brûlure, vous pouvez faciliter la guérison et soulager les douleurs des deux premiers degrés avec ces deux produits naturels.



La lavande aspic


Sur la zone atteinte et si celle-ci est de faible surface (équivalente à la surface de la paume de la personne environ), vous pouvez appliquer 2 à 4 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic.

Renouveler l'application toutes les demi-heures, jusqu’à quatre fois de suite si la douleur persiste.


Puis au besoin 2 à 4 fois par jour pendant deux à trois jours.


N’utilisez pas cette huile essentielle sur les femmes enceintes ou allaitantes, ni chez les enfants de moins de six ans ou les sujets épileptiques.




Le gel d'aloe vera


En cas de coup de soleil, vous trouverez dans le commerce des gels à base de pulpe d’aloe vera que vous appliquerez plusieurs fois par jour si nécessaire.

Ceux-ci sont apaisants, cicatrisants et procurent en plus une sensation de fraîcheur bienvenue.


Si vous cultivez la plante d'aloé vera chez vous, demandez-lui une feuille, ouvrez-la sur sa longueur et retirez-en la pulpe pour l’appliquer directement sur la peau.



AVERTISSEMENT


Ces indications et modes d'utilisation sont tirés d’ouvrages ou sites de référence en aromathérapie et phytothérapie. Elles sont testées par de nombreuses personnes et la plupart sont confirmées par des études scientifiques. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif uniquement et ne sauraient en aucun cas constituer un avis médical, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin au préalable ou prenez rendez-vous avec moi afin que nous puissions définir vos besoins de manière précise et personnalisée.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout