Rechercher

Plaies et saignements - comment aider votre corps à guérir

Que mettez-vous dans votre trousse de voyage comme huiles essentielles ?


Si vous deviez en choisir cinq ou six, seriez-vous capable de les choisir pour parer à toutes éventualités (ou presque) ?

Vous trouverez au bas de la page ma réponse à cette question… essentielle ! Mais avant, j’aimerais vous présenter l’huile essentielle de ciste ladanifère.





Le ciste en deux mots


Bien que le ciste soit également antiviral et anti-infectieux, il a deux autres fonctions intéressantes.


Tout d’abord, il a des capacités immuno-modulantes. Autrement dit, il régule le système immunitaire. Il peut donc être utilisé dans les maladies auto-immunes en accompagnement..


Et surtout, la raison pour laquelle je la transporte souvent avec moi quand je suis en vadrouille, c’est qu’elle est hémostatique.

Elle aide les petites plaies à cicatriser et stoppe les petits saignements avec une efficacité phénoménale.


Pensez aux petites plaies diverses, coupures et autres cicatrisations difficiles. Mais aussi très utile pour les saignements de nez par exemple, 1 à 2 gouttes en application sur un coton qu'on met dans la narine.



Précautions d’emploi


Attention toutefois :


● Dans les trois premiers mois de grossesse, en cas d’allaitement ou chez les enfants de moins de 3 ans, évitez le ciste.


● Sur une plaie trop importante, l’utilisation du ciste est à proscrire et la consultation médicale s'impose.


● Des interactions sont possibles avec des médicaments anticoagulants. Il est donc préférable d’éviter son utilisation dans ce cas.


● Pour vous assurer que l’usage interne du ciste soit bien dosé, demandez conseil à votre thérapeute. Je suis à votre disposition pour toute question sur le sujet et me ferai un plaisir de vous répondre de manière personnalisée !



Nous disions donc...


Dans votre trousse de voyage, je vous propose :


● de la lavande vraie (cf. mon article dédié)



● de l’arbre à thé et du ravintsara (duo anti-viral, anti-fongique, anti-infectieux, dentifrice de secours…)




● de la menthe poivrée (dans le cas d’un repas un peu lourd - comme indiqué dans mon autre article dédié à la digestion - mais pas seulement…)


● du thym, de la citronnelle et bien entendu…


● ...du ciste ladanifère !




AVERTISSEMENT


Ces indications et modes d'utilisation sont tirés d’ouvrages ou sites de référence en aromathérapie et phytothérapie. Elles sont testées par de nombreuses personnes et la plupart sont confirmées par des études scientifiques. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif uniquement et ne sauraient en aucun cas constituer un avis médical, ni engager ma responsabilité. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin au préalable ou prenez rendez-vous avec moi afin que nous puissions définir vos besoins de manière précise et personnalisée.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout